Le port de plaisance de Roscoff

Publié le par Webmaster

Un lecteur souhaite ouvrir dans ce "forum" le thème du port de plaisance de Roscoff.


  • Ce que nous savons
  • Ce que nous pensons
  • Ce que nous souhaitons
Port de plaisance à Roscoff : pas en 2008

Prévue pour l'été 2008, la mise en service du nouveau port de plaisance de Roscoff est repoussée d'au moins six mois. La chambre de commerce et d'industrie, maître d'ouvrage de l'opération, doit en effet mener une « réflexion plus approfondie » que prévue sur l'aménagement des futurs terre-pleins. Une partie d'entre eux doit en effet être réalisée dans la zone de protection du patrimoine urbain et paysager (ZPPAUP) mise en place après la réalisation des premières études d'aménagement de ce port en eau profonde d'une capacité de six cents places.

Ce périmètre de ZPPAUP génère de nouvelles contraintes qu'il faut désormais prendre en compte. C'est sur ces terre-pleins que doivent être aménagés des aires de stationnement, d'hivernage, de carénage et des services (capitainerie, sanitaires, café, restaurant, etc.). Même s'il ne sera pas fini avant 2009, le port attire déjà des plaisanciers qui veulent y réserver une place.

Récemment, la capitainerie du Bloscon a ainsi reçu un appel d'un navigateur de Biarritz à la recherche d'un mouillage pour son voilier de soixante pieds. On savait que la demande était importante en ce domaine, mais pas à ce point là.

Extrait de l'Ouest-France du 24 janvier 2006

A vous la parole... vos commentaires ...

Publié dans Avis de citoyen

Commenter cet article

tonton nestor 31/07/2008 19:08

Juillet 2008- Réponse à Nico.
Depuis votre commentaire, les élément des critères de construction du port de plaisance de Bloscon ont radicalement changé. Le prix du pétrole, celui des matières premières, le grenelle de l'environnement donnent du fil à retordre à nos décideurs.L'ensemble du projet "ports de plaisance en Baie de Morlaix" est ajourné sine die. Souvenez vous de la Barge à saumons juste en face. Le projet malgré les opposants s'est réalisé. Qu'en est il aujourd'hui ? Soyez patient mais ce n'est pas demain que bars, restaurants, douches et commerces ouvriront sur les nouveaux quais de Roscoff.Supplément: voiliers ou bateaux à moteur ? 

Xavier 26/10/2006 20:53

Inquiet pour notre plage de Traon Erch...aurons-nous encore cette eau superbe et ce sable blanc??? Le développement oui mais le maintien des belles choses aussi...

alain péron 19/09/2006 17:50

j'ai n'ai pas d'idée préconçue sur la question. juste une inquiétude sur les quelques écosystemes de la grêve du jardin exotique. Ainsi que sur l'urbanisme qu'engendrera le port. Certains, je le crois, n'hésiteront pas a vendre le littoral (au détriment d'une loi fragile et contournable) pour gagner un peu plus de sous qu'ils n'en n'ont déjà. Je pense que le lobbying roscovite bas sont plein car les places sont chères et certain projets méconnus . Je peux me tromper et si c'était le cas veuillez m'en escuser. Amitié à tous. Alain PERON. A rei, a skei, a tao.

Pierre 26/04/2006 22:06

Bonjour,Je pense que le port de plaisance pour roscoff est une chance. Une chance pour Roscoff qui marque une fois de plus son empreinte maritime et sa volonté d'avancer, d'innover...D'autant plus qu'il est clair qu'il y a de la demande dans ce domaine.Je trouve que -d'après les visions en 3D- cet ensemble s'intègre bien dans le paysage.C'est aussi une chance pour l'emploi,Emplois directes, mais aussi emploi indirectes avec l'impact sur le tourisme...Ce port est un compromi entre une côte sauvage qui n'est pas mise en valeure, voire dénaturé (qui a crié "comme à St Pol!"? :) ) et une course au immeuble en béton "vu sur mer"D'autant plus que aucune plage ne sera dénaturé et que le centre ville historique de roscoff sera préservé.... Mettre en valeur son passé tout en misant sur l'avenir, c'est les clés de la réussite...

J. Lezec 21/02/2006 01:04

Un peu hors sujet, mais a propos de l'environnement visuel de Roscoff..Quelqu'un aurait-il remarqué une intense pollution lumineuse nocturne dans la région de Cléder, du genre a illuminer les nuages et visible a des dizaines de kilometres a la ronde?S'agit-il de cultures sous serres peut-etre?Pour ma part je m'inquiete du gene produit et du mauvais précédent que cela consiste. De quel droit peut-on voler la nuit aux habitants d'une région, les forcer a dormir les volets fermés, les empecher de contempler les étoiles? En particulier, le manque evident de concertation avec la population avant emission des autorisations nécessaires pour operer de telles serres ne me parait pas tres démocratique.Ces pratiques productivistes, nuisantes et anti-écologiques ne peuvent etre bonnes pour l'image agricole et touristique du Léon, ni pour le bien-etre et la tranquilité de ses résidents.En passant on peut aussi noter que nombres de  luminaires a Roscoff sont tres mal concus, eclairant le ciel ou les facades des maisons (alors qu'il suffirait d'eclairer le trottoir), obligeant les gens a fermer leurs volets pour ne pas etre eblouis (un comble!).  Les lampes "boule" et les lampes-EDF-sur-poteau-de-beton tombent en particulier dans cette categorie.Le site de Roscoff merite une mise en lumiere tamisee et intelligemment concue, sans exces.